Utilisation des timbres-télégraphe

Les timbres-télégraphe

L'utilisation des timbres-télégraphes était presque identique à celle des chemins de fer. Ils n'étaient pas vendus aux guichets, mais ils servaient à simplifier le décompte et le contrôle. Le montant de la taxe du télégramme devait être apposé par l'employé des télégraphes (ce service était à l'époque séparé des postes) au moyen de timbres collés sur le formulaire de remise, et oblitérés avec le cachet du bureau des télégraphes.

On remettait périodiquement ces formulaires à la Direction des télégraphes, qui vérifiait l'exactitude des taxes comptées. Ensuite, ils étaient détruits au bout de deux ans de conservation. 

Théoriquement, les timbres-télégraphes ne devraient donc pas figurer dans un album de timbres-poste. Mais des collectionneurs passionnés ont eu le bonheur de trouver quelques formulaires munis de timbres-télégraphes. Généralement, ces timbres sont détachés des formules afin de préserver le secret du contenu du texte.

Les télégrammes originaux avec affranchissement sont de très grandes raretés.

La première série de timbres-télégraphes parut en 1868. Elle a été complétée pendant sa période d'utilisation avec des valeurs supplémentaires et, en 1881, elle a été émise sur papier mêlé.

 

A partir de l'année 1886, on n'utilisa plus de timbres-télégraphe. Le solde fut vendu à un employé de la Direction des télégraphes et à un autre intéressé, ce qui a permis ainsi à ces timbres de trouver le chemin des albums.

 

Trois émissions «Armoiries suisses, croix fédérale entourée d'une banderole» allant de 5 centimes à Frs. 20.- ont été émises.

1868/1874 - Papier blanc, armoiries carmin.

1877 - Papier blanc, valeurs complémentaires et changement de couleur, armoiries rouges

1881 - Papier mêlé, armoiries roses.

En 1952, une feuille souvenir «Cent ans de communication électrique» (sans valeur d'affranchissement et non gommée) a été émise à 10'000 exemplaires.

 

 

 

Les tirages des timbres-télégraphe ne peuvent pas être communiqués, les documents et actes relatifs à ceux-ci ayant disparus.

Période de validité, jusqu'au 1er octobre 1886, toutes émissions confondues.


| Timbres-télégraphe | Tableaux des émissions |