puce

  Double surcharge

puce

  Surcharges défectueuses

Double surcharge

Tout à fait exceptionnellement, une feuille du 10 cts vert-bleu B.I.T (No 27) présente une surcharge supplémentaire qui chevauche en partie sur le 22ème et le 23ème timbre. A ce jour, une seule feuille avec cette particularité remarquable est connue.


Surcharges défectueuses

Si l'administration postale s'est toujours évertuée à n'imprimer aucun timbre avec un défaut quelconque, il semble bien, au début du moins, que lors de l'apposition de la surcharge sur les timbres de la S.D.N et du B.I.T surtout, elle n'ait pas apporté toute l'attention qui la caractérise. C'est ainsi que les feuilles du 1er tirage en 1923 des timbres du B.I.T accusent 6 surcharges défectueuses. Décelées progressivement, elles furent rectifiées.

Il a déjà été indiqué que pour l'impression, 25 ou 50 petits clichés semblables sont réunis dans un même cadre. Lorsqu'un cliché est cassé ou par trop usé, l'administration le remplace. En procédant à cette opération, il arrive quelquefois que les petits clichés soient changés de place, ce qui explique qu'un défaut de surcharge remarqué primitivement sur le 42ème timbre, par exemple, apparaisse par la suite sur le 47ème.

Après un examen attentif de feuilles entières de toutes les valeurs, il a été possible de dresser la liste des surcharges défectueuses se présentant régulièrement sur toutes les feuilles et constituant par là même de véritables variétés. Elles sont assez difficiles à trouver maintenant, vu l'ancienneté des émissions. Certains défauts sont tout à fait accidentels et ne se retrouvent pas sur toutes les feuilles. Ils n'en sont pas moins intéressants, parce qu'uniques, mais ils ne constituent pas vraiment une variété.

Deux reproductions de ces impressions accidentelles imparfaites sont présentées ici :

Les lettres OC de SOCIETE sont cassées

La lettre A de NATIONS est incomplète

Par contre certains défauts se reproduisent régulièrement sur toutes les feuilles et sont de véritables variétés qu'il y a lieu de signaler et qui intéresseront de plus en plus les collectionneurs spécialistes. Il s'agit, soit de lettres imprimées imparfaitement, soit de points ou de traits supplémentaires.

En voici la liste :

Société des Nations

Le circonflexe coiffant la lettre «S» du mot DES sur le 3 cts paysage gravé papier lisse Nos 47y, 49Ay, 49Az

Le 1er «E» de HELVETIA coupé à la partie supérieure du trait vertical, No 33

«SERVIGE» au lieu de SERVICE  sur l'émission des Palais, Nos 61 à 64


Bureau international du Travail

Le «u»cassé de «du», sur le 9ème timbre de la première émission du B.I.T, soit sur les 11 valeurs sorties le 27 mars 1923 (Nos 1 à 11)

       

En outre, dans ce 9ème cliché :

Le B de «Bureau» est coupé à la partie inférieure

Le d de «du» est également coupé

Le T de «Travail» est amputé de la partie supérieure droite

Le premier a de «Travail» est étiré et aminci à la base.

Cette surcharge fortement défectueuse a été immédiatement corrigée et ne se retrouve déjà plus lors d'un deuxième tirage du 10 cts vert (No 2), du 25 cts rouge-carmin (No 4) et du 35 cts vert-orange (No 6).

Le «S» cassé de «S.D.N» sur le 21ème timbre de toutes les valeurs de la première émission de 1923 (Nos 1 à 11) et qui se retrouve, chose curieuse, sur le 50 cts vert (No 8z) papier grillé et le 70 cts violet-bleu (No 22z), papier grillé, parus en 1942, non plus sur le 21ème, mais sur le 26ème timbre revêtu de la surcharge à mi-hauteur. Les 2 mêmes valeurs avec surcharge basse n'ont pas ce défaut.

Le tréma sur le 2ème «i» de «international», d'abord sur le 29ème timbre dans l'émission de 1923, puis sur le 24ème de toutes les valeurs émises ensuite, y compris celles des paysages gravés sorties en 1937. Le même timbre présente encore un point dans la boucle supérieure de l'S de «S.D.N » et à l'intérieur du premier «a» de «Travail».

L'apostrophe qui suit le «d» de S.D.N, sorte de petit trait vertical, plus rapproché du «N» que du «d». Cette variété apparaît sur le 42ème timbre de la première émission, puis sur le 47ème. On la constate également sur le 22ème timbre des hautes valeurs de 3, 5 et 10 Frs. (Nos 13, 14 et 15), ainsi que sur le 39ème timbre, de la feuille de 50, du 1 Fr. Désarmement (No 41).

Le point de «Travail» entre le «T»et le «r». Cette particularité se remarque sur le 41ème timbre de la première émission, puis sur le 46ème jusqu'en 1936 et enfin sur le 45ème, dès 1937. Elle apparaît également sur le 21ème timbre des hautes valeurs (Nos 13, 14, 15), et du 1 Fr. - Désarmement, ainsi que sur le 25ème des 3, 5 et 10 Frs., représentations symboliques. Ainsi toutes les valeurs du B.I.T, à quelques exceptions près, présentent cette variété.

Le point de «international» placé entre les deux dernières lettres, à mi-hauteur. Il caractérise le 6ème timbre des valeurs de la première émission (Nos 1 à 11). Un autre point suit encore le mot «Bureau», à 2 mm. et un peu en dessus.

 

Le point sur «r» de «Bureau» que l'on remarque d'abord sur le 16ème timbre de la planche du 10 Frs. vert (No 32), puis sur le 36ème timbre des émissions parues dès 1937.

Le point sur «e» de « Bureau » qui n'apparaît que sur le 17ème timbre du 10 Frs. (No 32).

Le «t» cassé de international, à telle fin que le mot se lit «internaüonal». Cette variété se rencontre sur le 36ème timbre de l'émission de 1923 seulement, soit sur 11 valeurs.

 

Les  deux points suivant le «S» de S.d.n sur le 1er et le 6ème timbre, en sorte que la surcharge a l'apparence suivante :

 «S..d.N»

Rappelons que ces défauts de surcharge ne se présentent qu'une fois dans la feuille de 50 timbres et qu'il est en somme assez difficile de se les procurer.

On pourra trouver encore quelques autres défauts, mais ils ne seront jamais qu'accidentels et ne présenteront pas la régularité de ceux-ci qui peuvent être considérés comme de véritables variétés du B.I.T.


Il est utile de donner un tableau synoptique de toutes les variétés ci-dessus, afin de pouvoir remarquer facilement celles que peut présenter chaque valeur et d'en retrouver en même temps l'emplacement sur la feuille entière. On constatera que si la première planche de 1923 comportait 9 surcharges défectueuses, le nombre de ces dernières a diminué progressivement. A la fin des émissions, elles n'en contiennent plus qu'une seule.

Grâce à l'emplacement des variétés, il a été possible de déterminer que 7 planches différentes ont été utilisées pour l'impression de la surcharge sur les timbres de petit format.

Pour les valeurs de grand format, imprimées à raison de 25 pièces par feuille, 6 planches ont été confectionnées et 2 de celles-ci ont été accouplées pour tirer le 1 Fr. Désarmement, à raison de 50 timbres à la feuille.


| Introduction - Timbres S.D.N et B.I.T - Papiers et gommage |

| Les surcharges des timbres S.D.N et B.I.T - Couleur des surcharges - Forme et composition |

| Surcharge déplacée - Surcharge renversée - Surcharge empâtée |

| Double surcharge - Surcharges défectueuses |

| Specimen - Motifs historiques - Variétés - Affranchissements mixtes - Cachets postaux |

 

| Emissions S.D.N - Nos 1 à 26z | Emissions S.D.N - Nos 27 à 55z | Emissions S.D.N - Nos 56 à 91 |

| Emissions B.I.T - Nos 1 à 23z | Emissions B.I.T - Nos 24 à 48 | Emissions B.I.T - Nos 49 à 83 |

| Emissions B.I.T - Nos 84 à 111 |

 

| Tableau des variétés de la S.D.N | Tableau des variétés du B.I.T | Tableau des variétés "Specimen", S.D.N & B.I.T |