Les techniques d'impression

  La typographie

  La taille-douce

Les techniques d'impression

Beaucoup de collectionneurs, surtout ceux qui sont spécialisés, concentrent leur intérêt sur l'impression des timbres et acquièrent, au fil des années, une connaissance accrue et une expérience qui leur permettent de bien connaître leur matière. Dans la fabrication des timbres-poste, il n'existe pratiquement aucun moyen d'impression qui n'ait été utilisé.

Celui qui n'appartient pas au cercle des collectionneurs spécialisés peut se contenter de connaître les signes particuliers des systèmes utilisés le plus couramment. Cela l'aidera pour trier ses timbres, distinguer les différentes émissions et reconnaître les falsifications.

Dans les timbres suisses, il n'y a jamais eu d'émission au cours de laquelle le mode d'impression ait été modifié, alors que dans certains pays, cela a été occasionnellement le cas. Les collectionneurs distinguent les divers tirages d'après leurs connaissances des différents types d'impression. Les modes d'impression peuvent se diviser en trois groupes : typographie, héliogravure et impression à plat

La typographie

En typographie, les parties à reproduire apparaissent en hauteur sur la forme d'impression et sont encrées. L'invention des machines à reproduire nous vient de l'Est, comme probablement le papier de Chine. Des planches de bois étaient utilisées comme support d'impression et revêtues de peinture à l'eau pour chaque frappe. Les plus anciennes reproductions d'Europe sont des planches de bois avec des motifs religieux du XIVème siècle. C'est grâce à la découverte de Gutenberg qu'un système de typographie a pu être mis au point, en formant des mots au moyen de lettres isolées, pour arriver à des phrases complètes. Gutenberg imprima sa fameuse bible par le moyen de la typographie. 

Le principe de la typographie est très simple. Un tampon de bureau, en caoutchouc, nous l'explique très bien. En frappant le tampon sur le coussin encreur, les parties surélevées se couvrent de couleur. Lors d'une nouvelle frappe, la couleur se reporte sur le papier. 

 

C'est pratiquement la même opération qui s'effectue dans la machine. La feuille de papier est pressée contre la forme d'impression. Au moment de la pression, l'encre déborde un peu vers l'extérieur, c'est ce qui fait que l'on peut reconnaître plus tard l'impression en typographie.

Si l'on regarde le bord du timbre avec une loupe et que l'on distingue une petite trace de couleur, on peut être certain que l'on a affaire à ce type d'impression. Sur les timbres neufs, on distingue parfois les contours du dessin sur le verso, par suite de la pression. Ce sont par exemple, les "paysages" de 1934, toutes les émissions "Tell", les "croix et chiffres" de 1882 et 1906" ainsi que les timbres courants jusqu'en 1938 qui ont été imprimés en typographie. 

La taille-douce

La taille-douce est une autre impression qui a été utilisée pour les timbres suisses. Ce système est aussi ancien que la typographie. Il date du XIVème siècle. A cette époque, les bijoutiers et les joailliers commencèrent de graver des figurines sur leurs bijoux, broches et assiettes. Afin de mieux distinguer ces dessins gravés, ils les remplissaient avec de la couleur contenant de la suie. A partir de là, il a été découvert qu'on pouvait obtenir des impressions sur papier par ce moyen. 

Le motif et le texte sont gravés dans du cuivre ou de l'acier. Lorsque toute la forme est imprégnée de couleur, on nettoie la surface plate afin que la couleur ne reste que dans le creux de la gravure. La forte pression de la plaque contre le papier aspire la couleur déposée dans les creux. Au moyen de ce système, il est possible d'imprimer de façon très nette les lignes de gravure les plus fines. L'importance des moyens techniques permettant de réaliser les détails les plus fins offre une bonne garantie contre les falsifications. L'Administration des postes suisses utilise cette technique depuis 1882 dans la fabrication des timbres-poste. Depuis 1936, l'imprimerie de la Poste suisse possède ses propres machines d'impression pour une ou plusieurs couleurs, avec lesquelles elle réalise les timbres courants et une partie des timbres spéciaux.


 

| Les techniques d'impression - La typographie - La taille-douce |

| L'héliogravure - la lithographie - L'offset |