puce

1867 - Couleurs modifiées et nouvelles valeurs

puce

1881 - Papier mêlé - mêmes valeurs

Les couleurs des timbres se sont révélées peu pratiques. De plus, certaines décisions ayant été prises avec d’autres pays, plusieurs modifications eurent lieu durant les années 1867 – 1878.

1867 - 1878 / Couleurs modifiées et nouvelles valeurs - Papier blanc

Le 2 centimes gris fut remplacé par une couleur olive et le 10 centimes bleu par une couleur rose carmin. 

    


Un 15 centimes jaune et un 25 centimes vert furent créés. 

                  


Le 30 centimes rouge fut imprimé en bleu et l’ancien 40 centimes vert devint gris.

 


Un 50 centimes lilas fut créé spécialement pour le port à destination de l’Angleterre.


1881 - Papier mêlé avec marque de contrôle

En 1879, une nouvelle série de timbres devait être crée : les «Type chiffre». Il a été décidé que les petites valeurs seraient imprimées selon le procédé de la typographie et les grosses valeurs en taille-douce sur cuivre.

Comme la mise en service fut à nouveau retardée, des tirages «Helvetie assise» dentelée furent refaits mais cette fois-ci sur du papier mêlé. 

 

 

 

Lors du procédé de fabrication, des petits fragments de soie étaient mélangés à la pâte à papier, ceci toujours pour éviter les falsifications.

Ces timbres furent mis en vente au mois de septembre 1881 en attendant la sortie de la série «Type chiffre» prévue pour le 1er avril 1882.

Le 1er avril 1882, les émissions «Helvetie assise» furent retirées de la vente. Toutefois, ces timbres restèrent en cours jusqu’au 1er octobre 1883. Mais en fait, le délai d’échange des «Helvetie assise» se fit même jusqu’au mois de juin 1887.

En ce qui concerne l’émission des «Helvetie assise» en papier mêlé, durant sa courte période d’utilisation, on ne mit pas une très grande quantité de timbres en circulation.

Certains bureaux de poste possédaient de telles quantité de timbres imprimés sur papier blanc qu’ils ne firent même pas usage des timbres imprimés sur papier mêlé.

Un stock très important restant à la direction des Postes, il fut décidé de le mettre en vente auprès des marchands et des collectionneurs. Ceux-ci pouvaient acquérir 50 séries d’une valeur nominale de Frs. 133.50 au prix de Frs. 15.-. Pour l’achat d’une plus grande quantité, le prix en était encore réduit.

C’est la seule fois dans l’histoire postale qu’une telle vente de stocks inutilisés a été effectuée et de nos jours, nous trouvons encore de grosses quantités de ces valeurs isolées.

Lorsque l’on connaît la courte période d’utilisation des timbres sur papier mêlé, il est évident que les pièces oblitérées sont assez rare.

Les 40 centimes et les 1 Franc sont très difficile à trouver.

De ce fait, pour pouvoir répondre aux besoins des collectionneurs, l’on a pas tardé à trouver des timbres-poste oblitérés ou avec de fausses oblitérations.

En ce qui concerne ces timbres, il faut être très prudent et l’on ne devrait pas acquérir ces pièces sans certificat d’authenticité.

Période de validité des «Helvetie assise» dentelées, jusqu’au 30 septembre 1883.


| 1862 - papier blanc |

| 1867 - Couleurs modifiées et nouvelles valeurs - 1881 - Papier mêlé - Mêmes valeurs |

| Date d'émission des timbres |