Les timbres de 30 centimes provenant de la planche originale I (1892 - 1902, 1907 - 1908)

Introduction

Les timbres de 30 centimes proviennent de deux planches originales différentes, confectionnées au moyen d'une gravure originale unique multipliée par galvanoplastie. 

Planche originale I : 68 C, 68 A, 68 Da-d, 68 Ea, 88 Ac, 96 A, 96 B
Planche originale II : 68 Eb-d, 68 De, 88 Aa-c

Le 68 A est l'une des toutes grandes raretés de cette émission, et n'est connu qu'en quelques exemplaires. Les pièces identifiées jusqu'à maintenant portent des cachets de Tramelan, Tramelan-Dessus et Neuchâtel. Toutes sont oblitérées en 1893, ce qui tend à établir que ce timbre a paru après le 68 C qui, lui, a été émis le 1er juillet 1892. 

Le 30 centimes, comme le 3 francs et le type II du 40 centimes, a son ovale entier. Il n'est pas interrompu par les chiffres inférieurs. 

La gravure des timbres de30 centimes est ainsi faite que les lignes verticales se sont atténuées au cours de l'impression et ont fini par disparaître complètement. Lorsque la planche est vraiment usée, les lignes horizontales, qui sont alors seules visibles, paraissent avoir été renforcées, mais ce n'est là qu'une impression. En voici quelques exemples caractéristiques, qui proviennent des périodes où les planches d'impression étaient très usées :

68 Dd 1898 - 1900 68 De 1904 - 1905 96 A 1907 - 1908

La gravure originale du 30 centimes montre deux petites imperfections. D'une part, une tache dans la branche droite de la croix (qu'il ne faut pas confondre avec le défaut P3/I, qui se trouve dans la branche gauche), et d'autre part une petite tache blanche dans le cadre supérieur, ayant la forme d'une demi-lune, qui se trouve au-dessus des lettres «LV». Sur quelques cases des planches IIa, IIb et IIc, cette petite tache blanche a été corrigée, comme par exemple sur la pièce du milieu ci-dessus. Ces deux défauts, qui peuvent se trouver simultanément sur le même timbre, ne sont pas répertoriés dans les tabelles. Ils peuvent se produire sur toutes les valeurs du 30 centimes, indépendamment de la planche originale d'où ils proviennent. La tache dans la croix apparaît plutôt dans la première période de l'émission, alors que la «demi-lune» dans le cadre supérieur est nettement plus fréquente en fin de période, c'est-à-dire sur les nos 96A et 96 B.

Tache dans la croix Tache blanche au-dessus de "LV"

Détermination des planches originales

La répartition des timbres selon la planche originale d'où ils proviennent peut être effectuée comme suit :

- Tous les 68 A, 68C, 96 A et 96 B proviennent de la planche originale I.

- Les 68 D oblitérés avant 1904 proviennent également de la première planche originale.

- Le 88 Ac, avec sa nuance claire caractéristique, provient la plupart du temps de la planche originale I lui aussi.

 - Tous les timbres provenant de la planche originale II ont une petite interruption de la ligne surmontant la 2ème étoile de droite, ce qui paraît prolonger la branche supérieure de cette étoile.

Planche originale I Planche originale II

Pour les autres valeurs, on n'a que des indices, des usures, des défauts caractéristiques de certaines rangées verticales, etc., mais cette petite brisure du 30 centimes est pour l'instant le seul critère qui permette à lui seul et à coup sûr d'attribuer un timbre à l'une ou à l'autre des planches originales.


| 30 centimes, planche originale I (1892-1902, 1907-1908) |

| Les planches d'impression et les défauts de planches |

| Transition de la planche or. I à la planche or. II et de la presse manuelle à la presse rapide |

| Tableaux des défauts de planches Défauts de planches P1/I à P21/I |

| Défauts de planches P42/I à P50/I | Les retouches de la planche originale |

| Tableaux des retouches | Retouches R1/I à R24/I | Retouches R25/I |

  | Retour à la page principale Helvetie Debout / Les défauts de planches et les retouches |