puce Falsifications totales
puce Falsifications partielles et réparations
puce Timbres antidatés
puce Protection

  Falsifications totales

Ces dernières années, les falsifications totales sont en régression. Leur fabrication est trop chère et les méthodes d'identification étant très poussées sur le plan technique font que les experts découvrent les faux très rapidement et que, de ce fait, le risque encouru est trop grand.

Orts-Post - Faux timbre et fausse oblitération

Falsifications partielles et réparations

Les faussaires se sont tournés vers une autre voie. Les falsifications partielles et les réparations. Dans cette catégorie, on peut classer les timbres authentiques avec des surcharges fausses, les perforations ou dentelures refaites. Les fausses oblitérations ont également pris une grande place.

Helvetie assise - Vrais timbres - Fausses oblitérations  Nos 47 - 49 - 51

                   

Jusque dans les années 1940, les collectionneurs ont toujours collé des charnières sur les timbres de leurs albums, même sur les neufs. Toutefois, les timbres non oblitérés devraient être «neufs avec gomme», sans que la gomme soit abîmée, même par une charnière afin qu'ils soient de première qualité.

Plusieurs milliers de timbres de valeur existent encore dans des albums, mais amincis. Leur valeur est moindre, on les considère comme des pièces de deuxième qualité. Certains faussaires achètent de tels timbres à des conditions très intéressantes et les regomment, ou lorsqu'il n'y a pratiquement pas de différence de prix entre les neufs et les oblitérés, ils les lavent et leur mettent une fausse oblitération.

Pour les émissions classiques - Suisse, jusqu'à 1882 - il existe également des réparations et des truquages. Il existe des faussaires qui font des pièces de luxe avec des timbres non dentelés qui n'ont pratiquement plus de marges. Les amincissements sont replaqués avec du papier presque invisible, les marges sont refaites, les déchirures recollées, les cachets repeints, les dents manquantes sont rajoutées. Une vraie chirurgie esthétique.

Normalement, ces pièces ont une valeur de 60 à 90% de moins qu'une pièce en bon état et au verso, on devrait leur apposer la marque «REP». Malheureusement, ce n'est pas toujours le cas.

Timbres antidatés

Dans le courant des années 1940, le Tribunal cantonal de Zurich infligea une peine de prison de sept mois à un vieil auxiliaire des postes. Il s’était mis en marge de la loi pour faire plaisir à un ami. Il avait estampillé après coup des timbres Pro Juventute qui n'étaient plus valables, ces timbres se vendant ainsi plus cher. Il ne reçut pas un centime sur les gains de son ami.

Pour emporter la condamnation de l'accusé, le juge eut à trancher la question épineuse de savoir si le fonctionnaire avait falsifié sciemment des documents authentiques, les timbres sans valeur devant alors être considérés comme tels. Il est probable que cet employé aurait repoussé avec indignation la suggestion d'antidater de quelques heures ou d'un jour seulement une lettre adressée à un tribunal, parce qu'il y aurait vu une grave violation de ses devoirs de service, mais il ne pouvait pas admettre que ses oblitérations de complaisance pussent passer pour un délit.

Protection

Afin de se protéger, le débutant ne devrait pas acheter des timbres classiques chers, tant que ses connaissances sont insuffisantes et que son oeil n'est pas bien habitué aux timbres-poste. Une grande attention aide beaucoup à ne pas se faire duper. On apprend assez vite à se méfier de certaines pièces qui ont de trop belles oblitérations.

Il est recommandé de s'approvisionner dans une maison de confiance, car les professionnels sont des gens d'expérience, bien au courant de tout ce qui se trame sur le marché. De plus, ils offrent une garantie pour les timbres vendus. L'Union des sociétés philatéliques suisses possède une commission d'experts qui, contre paiement d'une taxe, expertisent les timbres. Les grandes maisons de timbres-poste ont des experts à leur disposition ainsi qu'un matériel de comparaison important, de même que des appareils de contrôle capables d'offrir une garantie sûre.

Certificat (86809 octets)Lors de l'achat d'un timbre rare et cher, il faut absolument exiger qu'il soit vendu avec une attestation récente indiquant de facon claire l'état du timbre et son authenticité. Si la pièce qu'on désire se procurer n'a pas de certificat, il faut en faire établir un.

 

Exemple de certificat

Les catalogues donnent également beaucoup de renseignements précieux. Lorsque, par exemple, le prix d'un timbre neuf est de 40 centimes et que celui du même timbre, oblitéré, est de 1500 francs, l'oblitération doit absolument être authentifiée par un spécialiste, car la tentation est grande, pour les faussaires, d'oblitérer ce timbre au moyen d'un cachet faux ou anti-daté, et malheureusement ceux-ci trouvent toujours une victime.


| Falsifications - Fac-similés - François Fournier - Jean de Spérati |

| Falsifications totales - Partielles et réparations - Timbres antidatés - Protection