puce

Emission timbres de la paix - 1919

puce

Emission type écussons - 1924

puce

Emission cinquantenaire de l'UPU - 1924

En 1918, à la fin de la Première Guerre mondiale, la Direction des Postes commémora cet événement par l'émission de trois valeurs, dites de la Paix. Les réalisateurs de ces valeurs furent : E. Vallet pour le timbre de 7 centimes, P. Robert pour le 10 centimes et Otto Baumberger pour le 15 centimes.

Ces valeurs, réalisées par l'imprimerie des timbres-poste de Berne, ont pour la première fois été émises sur papier crayeux. Cette couche augmenta la luminosité de la couleur. Par suite d'un empâtement de couleur sur un cliché défectueux, la date 1919 parut avec les chiffres 919 seulement. Cette faute a été rapidement découverte par les collectionneurs, et donc très peu ont la chance d’avoir cette variété.

Emission timbres de la paix - Nos 143 à 145


Suite à l'entrée en vigueur des nouveaux tarifs postaux, en mars 1924, de nouvelles valeurs ont été créées, spécialement pour les paquets qui dépassaient 2 ½ kg.

La Direction des Postes s'arrêta sur le projet du graphiste genevois Louis Salzmann. Le sujet représentait les armoiries fédérales qui ressortaient des nuages et des rayons de soleil, ce qui n'était pas sans rappeler les premiers «Rayon». 

Cette émission resta longtemps dans les guichets postaux. Les philatélistes trouvent trois différentes sortes de papier: l'ordinaire (émission 1924 - Nos 163 - 164 - 165 - 166), le papier grillé-crayeux (émissions 1933 et 1934 - Nos 163z - 164z - 165z - 166z) et le crayeux lisse (163y - 164y - 165y). Cette dernière catégorie fut émise en 1940. Le timbre de 1,50 fr. est à retenir, car son tirage n'est que de 120’000 pièces. Très peu de timbres furent utilisés et sont aujourd'hui des petites raretés. Toutefois, il faut se méfier des fausses oblitérations. il est prudent de faire authentifier ces timbres par un expert.

Emission type écusson - Nos 163 à 166

 


Lors de la composition de la planche d'impression de 25 timbres du 1,20 fr., deux timbres ont eu la barre inférieure du premier E d'Helvetia cassée, ce qui a donné le mot HFLVETIA. Cette erreur revient quatre fois dans la planche de 100 timbres. Ce timbre est très recherché par les collectionneurs qui la comptent parmi les défauts de planches les plus typiques.

Hflvetia


En 1924, ont été émises pour le cinquantenaire de l’UPU, une série de deux valeurs représentant le bâtiment de la fondation de cette organisation à la Zeughausgasse de Berne.

M. A.Tièche de Berne a créé le timbre de 20 centimes et M. W. Stettler également de Berne le timbre de 30 centimes. La gravure fut exécutée par J. Sprenger, de Bienne.

L'impression du 20 centimes fut réalisée par l'imprimerie topographique fédérale de Berne et celle du 30 centimes par Orell Füssli, à Zurich. La même difficulté que dans l’émission du Jubilé UPU 1900 est apparue lors de la perforation, cela 25 ans plus tard et pour les mêmes raisons : l'humidification indispensable du papier lors de l'impression en taille douce qui provoque une différence dans les dimensions lors du séchage lorsque la perforation de la dentelure se fait en herse.

On dut utiliser la perforation en peigne, ce qui provoqua une différence dans le nombre de dents dans deux rangées de la feuille, soit 24 dents au lieu de 23. Le gommage des feuilles fut confié à deux maisons différentes, l'une utilisa une gomme jaune, l'autre une blanche. Un essai avec une gomme verte fut vite abandonné. Cette dernière émission est plus rare.

Emission cinquantenaire de l'UPU - Nos 167AI - 168AI - 168BI


Période de validité de l'émission Timbres de la paix, du 1er août 1919 jusqu’au 30 avril 1920.

Période de validité des Type écusson, jusqu’au 31 décembre 1942.

Période de validité du Cinquantenaire de l'UPU, jusqu’au 30 novembre 1924.


| Fils de Tell | Fils de Tell (suite) | Buste d'Helvetie | Helvétie avec épée | Helvétie avec épée (suite) |

| Buste de Tell | Buste de Tell (suite) | Emissions provisoires | Paix - Ecussons - UPU | Paysages |