Guillaume Tell, originaire de Bürglen (canton d'Uri), représente le héros légendaire de l'indépendance helvétique du commencement du XIVème siècle.

De 1907 à 1930, Guillaume Tell et son fils ont fait l'objet de plusieurs séries de timbres, rappelant ainsi la légende de ce héros suisse.

  Quelques timbres de Guillaume Tell et de son fils

La légende dit que Gessler, bailli d'Albert 1er, empereur d'Autriche, dans le canton d'Uri, avait ordonné aux Suisses de s'incliner devant un chapeau exposé sur la place publique d'Altdorf. Guillaume Tell ne se conforma pas à cet ordre et fut condamné par le bailli à abattre avec une flèche d'arbalète, une pomme sur la tête de son fils, ou à périr avec son enfant. Tell, arbalétrier habile, sortit victorieux de cette cruelle épreuve, mais comme il avoua qu'en cas d'insuccès, il aurait tué le bailli, celui-ci le fit conduire enchaîné sur son bateau pour le mener en prison dans la forteresse de Küssnacht. Tell réussit à s'échapper du bateau pendant une tempête sur le lac des Quatre-Cantons et tua Gessler sur la route de Küssnacht.

Ce meurtre fut le signal du soulèvement des Suisses contre la maison d'Autriche. Guillaume Tell périt plus tard dans la rivière Schächen (canton d'Uri). Après avoir retiré un enfant des flots, il fut lui-même entraîné par le courant. 

La légende de Tell et de ses exploits est tirée des légendes islandaises, d'où elle a été transplantée en Suisse au XVème et XVIème siècle, et développée surtout par l'historien Tschudi. 

Deux statues de Guillaume Tell décorent les fontaines érigées à Altdorf, dans les lieux mêmes où d'après la légende, se sont passés les événements qui ont rendu célèbre le héros de l'Helvétie. L'une le représente portant un étendard. L'autre de Kissbing, le montre, l'arbalète sur l'épaule, appuyé sur son fils et regardant fièrement devant lui.

 

L'histoire de Tell est peinte sur les murs d'une vieille tour, dans la même ville. D'autres épisodes de la même légende sont retracés sur les murailles de la chapelle élevée au bord du lac des Quatre-Cantons, à l'endroit où, dit-on, Tell s'élança hors de la barque dans laquelle le bailli Gessler le conduisait à son château de Küssnacht.

 

                     

Chapelle de Tell à Altdorf au bord du lac des Quatre-cantons

Il y a en Suisse, trois chapelles de Tell, et à Altdorf même, la fontaine et la tour de Tell.